Le dispositif de la VAE est un parcours qui s’inscrit dans le cadre de la formation continue pour adultes.

Il a été conçu pour les personnes qui ont acquis sur le terrain de l’entreprise, associatif… un ensemble de compétences, habiletés et de savoirs spécifiques à un métier.


Une expérience très enrichissant et valorisante

La démarche de la VAE va bien au-delà de la satisfaction que l’on peut avoir à valider des expériences professionnelles par un diplôme. Son caractère très introspectif permet  la mise à jour et l’inventaire de connaissances dont nous n’avons pas eu, au fil des années, la possibilité de prendre conscience et de valoriser.

En cela, la VAE est une expérience très gratifiante et relativement unique dans le monde du travail. La plupart des anciens candidats à la VAE en témoignent largement.

Conditions d’accès

Vous êtes salarié depuis au moins 3 ans et vous souhaitez faire reconnaître votre expérience professionnelle par l’obtention d’un diplôme, la VAE vous permettra de valider en totalité ou partiellement un diplôme en lien avec vos expériences professionnelles les plus significatives.

Votre expérience professionnelle s’entendra au sens large et pourra tout à fait intégrer des activités probantes dans les domaines associatifs, syndicaux, politiques en lien avec le diplôme visé.

Si votre expérience ne couvre pas l’intégralité du certificat, vous pourrez compléter vos connaissances par une ou plusieurs unités d’enseignement (UE) CNAM.


La procédure VAE comprend plusieurs étapes :

La demande de recevabilité (Livret 1)

Cette étape se fait avec le CNAM  par le biais d’une information collective,  d’un entretien et d’un dossier à compléter.

Le CNAM vérifie que votre expérience et le choix du diplôme envisagé sont bien corrélés et si tel n’est pas le cas, vous conseille sur d’autres pistes à envisager.

La rédaction du dossier (Livret 2)

La rédaction est l’étape la plus longue et la plus technique. C’est la raison pour laquelle, vous bénéficierez d’un accompagnement spécifique.

Le CNAM vous apporte une méthode de travail inédite.

Dans cette phase de rédaction vous aurez à apporter la preuve de vos savoir-faire et connaissances en lien avec le référentiel de compétences du diplôme.

Il vous faudra extraire de vos expériences, les plus significatives, les détailler et les analyser sous différents angles :

  • le contexte global de l’activité
  • l’environnement de travail
  • les contraintes
  • les risques
  • les outils
  • le degré de d’autonomie
  • les initiatives prises
  • l’analyse des problème rencontrés etc.

La préparation et le dépôt du dossier

Vous rédigez votre dossier et le complétez avec les documents annexes. Vous déposez auprès de votre conseiller VAE qui vous aura informé des dates limites de dépôt des dossiers et des dates des sessions de jury.

L’analyse de votre dossier par le jury

Le jury statue sur votre demande de validation, au vu de votre dossier et à l’issue d’un entretien. Ce dernier n’est pas systématique.

La décision de validation totale, partielle ou de refus de validation du jury vous est notifiée.

Le suivi post jury.

En cas de validation partielle ou de refus de validation, le conseiller VAE peut vous accompagner dans la poursuite de votre parcours.

Le dossier VAE n’est pas un document au travers duquel vous devez démontrer votre niveau d’excellence. Nous ne sommes pas dans le marketing de soi…bien heureusement… Il s’agit de décrire une activité professionnelle en ayant en tête que le Jury sait a priori que vous êtes connaissez votre domaine.