Signature de marque : le territoire imaginaire d’une entreprise

Classé dans : Blog | 0
blason-ville de paris
Blason de la ville de Paris.
Sa Devise : fluctua nec mergitur (est battu par les flots, mais ne sombre pas).

Qu’entend-on par signature de marque ?

Les britanniques parlent de baseline, les américains de tagline (ligne qui marque l’esprit). La signature de marque est généralement une formule courte et originale, utilisée conjointement avec le logo ou bien associée à une publicité.

On citera par exemple le café de marque Nespresso auquel a été associée la signature « what else ? ».

Quand elle accompagne le logo, la signature de marque rappelle les anciennes devises. C’est une manière pour l’entreprise de s’engager fortement, de se positionner, de marquer son originalité et son territoire immatériel face à la concurrence. Dans le « what else » de Nespresso, il y a l’idée que rien au monde n’est plus appréciable que le café de la marque ; celui-ci arrivant même à détrôner l’autre « produit » en présence, la « star globale » Georges Clooney.

Une signature de marque, c’est une promesse qui est formulée à l’encontre de la clientèle, des usagers, des consommateurs, des fournisseurs des sous-traitants ; le fameux « fluctua nec mergitur » de la ville de Paris. Son but est généralement de transmettre aux destinataires, par la voie d’un message marquant les esprits, les valeurs et la philosophie de l’organisation.

La démarche créative à adopter

L’entreprise qui réfléchit à compléter son identité par une signature de marque doit connaître parfaitement son activité, son positionnement et l’image qu’elle souhaite véhiculer auprès du public. C’est une démarche qui ne s’envisage pas à la légère et prend du temps.

Voici quelques questions à se poser lors de la création d’une signature de marque :

  • Quel est le cœur de notre activité ?
  • Qu’est-ce qui fait notre singularité par rapport à nos concurrents ?
  • Quelle promesse veut-on mettre en avant ?
  • La signature que l’on a choisie, est-elle disponible ? Il faudra, pour cela, vérifier auprès de l’INPI si elle n’a pas déjà été déposée par une autre entreprise.